Le gouvernement gabonais recrute des opérateurs pour réhabiliter et équiper des structures sanitaires

0
382

Le gouvernement gabonais a lancé un appel d’offre en vue de trouver des prestataires. Ces derniers vont réhabiliter certaines structures sanitaires. Ils vont également équiper des centres hospitaliers dans les provinces du pays. L’appel à candidature a été lancé hier par le ministère gabonais de la Santé. Les candidats ont jusqu’au 27 Juillet prochain pour déposer leurs dossiers.

L’appel d’offre est réparti en dix-neuf lots. Le premier porte sur la réhabilitation de trois pavillons de l’hôpital psychiatrique de Melen. Le lot 6 prend en compte la réhabilitation du Centre Médical de Moabi. Le lot 17 est formé de la fourniture et l’installation d’équipements d’anesthésie et de réanimation au Centre hospitalier régional Amissa Bongo à Franceville.

Les prestataires intéressés auront la possibilité de soumissionner pour un ou plusieurs lots à la fois. « Dans le cas où ils soumissionnent pour plusieurs lots, ils devront présenter une soumission séparée pour chaque lot. En revanche, un seul candidat ne peut être attributaire de plus de deux lots », a indiqué le communiqué de l’appel d’offres.

Seules les entreprises non concernées par les mesures d’exclusion et d’incapacité sont autorisées à répondre à l’appel d’offre.  » Les prestataires doivent justifier leurs capacités juridiques, techniques et financières. Tout ceci sera pris en compte pour l’attribution du marché » ,a précisé l’appel d’offre.

Les travaux de réhabilitation et d’équipement seront financés par l’Etat gabonais. Ils s’inscrivent  dans la mise en œuvre du Plan d’accélération de la transformation (PAT) initié par le gouvernement. Le volet sanitaire du PAT vise l’amélioration de l’offre de soins dans le pays. Le gouvernement prévoit la réhabilitation de 150 centres de soins de santé primaire. 500 personnels soignants vont bénéficier d’une formation. Ces prévisions nécessitent un financement compris entre 50 et 100milliards de FCFA à l’horizon 2023.

 

Leave a reply