Le gouvernement interdit les recrutements directs du corps enseignant dans les Universités Publiques

0
432

Le gouvernement gabonais a annoncé une suspension de tout recrutement direct du personnel enseignant au sein des Universités Publiques. Dans une note signée du secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur, les nouvelles modalités de recrutement ont été indiquées. Désormais, les établissements devront « exprimer leurs besoins pour une période de 3ans entre 2022-2014 ». Pour chaque année, ils devront indiquer « les priorités desdits besoins ». Pour le compte de la prochaine rentrée universitaire, les « besoins de recrutement » sont attendus au plus tard  pour Juin prochain. Dans le processus, aucun dossier éligible ne doit être déposé selon Frédéric Mambenga Ylagou.

La décision intervient dans un contexte où le gouvernement entend régulariser la masse salariale du pays. Les autorités gabonaises procèdent ainsi à une réduction totale des recrutements au sein des établissements. Au Gabon, le secteur de l’éducation fait partie des quatre secteurs prioritaires aux recrutements. La loi de Finances de l’année 2021 a prévu le recrutement de près de 2200 nouveaux agents de l’éducation nationale. La masse salariale a donc connu une hausse de 8,9milliards de FCFA. Cette loi exige la déclaration du bilan et des résultats prévisionnels des établissements concernés sur une période de cinq ans. Ces derniers devront également déclarer les dépenses effectuées sur le personnel engagé.

 

Leave a reply