Le Gouvernement lance une campagne de vaccination médicale pour les enfants et femmes enceintes 

0
144

Le gouvernement gabonais a lancé, en début du week-end, une campagne de vaccination médicale pour les enfants et les femmes enceintes. Cette opération vise à protéger les enfants et les femmes enceintes contre les maladies évitables. La vaccination concerne les enfants de 0 à 11 mois. La dynamique a été lancée par le ministre gabonais de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong.

Port-Gentil a abrité ce lancement. La vaccination devra servir à prévenir bon nombre de maladies. Il s’agit notamment de la tuberculose, la poliomyélite, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche. L’hépatite B, la rougeole, et la fièvre jaune sont aussi ciblées par cette campagne qui se veut intensive.

« Il est vrai que la pandémie de Covid-19 a impacté nos performances de vaccination des enfants de 0 à 11 mois. C’est une réalité mondiale, parce que tout simplement à cause de cette pandémie et le confinement, les populations ne pouvaient pas se rendre dans les structures hospitalières”, a fait remarquer le ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong. 

Les autorités gabonaises sont tout aussi préoccupées par les autres formes de vaccination que celle contre le Covid-19. Cette campagne, dirigée vers les enfants et les femmes enceintes, va se dérouler en trois phases. Elle a démarré le 22 octobre dernier et s’étend jusqu’au 18 décembre prochain. Au cours de ces trois (03) phases, des équipes sillonneront les quartiers, villages, églises, mosquées, marchés et les sites de vaccination temporaire. Cette campagne de vaccination est gratuite. Les enfants de moins d’un an devront continuer à se faire vacciner dans les centres de santé selon le calendrier vaccinal.

Leave a reply