Le gouvernement va réduire les coûts du bitumage des routes au Gabon

0
237

Le gouvernement gabonais exploite des pistes pour réduire le coût du bitumage au Gabon. Le kilomètre de route bitumée est « assez cher », a indiqué le ministre gabonais des travaux. Léon Armel Bounda Balonzi, l’a reconnu au cours d’un entretien. Il était l’invité de l’émission « Face à vous », vendredi dernier sur Gabon 1ère. Il a répondu aux remarques formulées par un ingénieur de génie civil invité sur le même plateau. Karl-Heinz Nziengui Nziengui a indiqué que le gouvernement débourse entre 1 milliard de FCFA et 2 milliards de FCFA pour bitumer un seul kilomètre de route.

Il s’agit d’un montant 10 à 20 fois supérieur au coût moyen du kilomètre bitumé en Afrique. Celui-ci tourne autour de 100 millions FCFA selon l’AgenceEcofin.

L’une des solutions immédiates qu’à trouver le gouvernement, c’est de jouer sur les intrants utilisés. « Les intrants sont une question transversale. Nous avons donc commencé avec mon collègue en charge du pétrole, à regarder comment intervenir sur tout ce qui est intrant. C’est-à-dire le bitume, le gravier, les carrières. Si nous avons des réponses simultanément sur tous ces éléments, nous pourrons apporter une solution au coût de la route « , a expliqué le ministre.

Le gouvernement compte réduire non seulement le coût des intrants mais aussi les coefficients de vente. Pour le moment, le bitume utilisé pour les travaux de construction est importé. Même le concassage du gravier se fait dans des structures étrangères. Sur ce point, une carrière a déjà été mise à la disposition du génie militaire pour concasser le rocher à moindres coûts.

Le Gabon dispose d’un linéaire routier de 10 000 km. Sur ce nombre, seulement 2000 km sont en état selon le bilan effectué par le ministère gabonais des travaux publics. La loi finances 2021 a prévu un budget à hauteur de 156,7milliards. Les fonds devraient servir à la constructions de logements et à l’équipement collectifs en territoire gabonais.

Leave a reply