Le haut commissariat à l’environnement et l’UE s’unissent pour redonner vie aux plages

0
239

Le haut commissariat à l’environnement et au cadre de vie vient de s’allier avec l’Union européenne. Ils se sont joints aux collectivités locales pour redonner vie aux plages. Le collectif s’est réuni samedi dernier dans le littoral de Libreville pour assainir les plages. L’initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la journée citoyenne instituée depuis 2011 au Gabon.

Le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, y est particulièrement attaché, notamment dans les mesures de lutte contre l’insalubrité. Bien qu’elle peine à réellement décoller, plusieurs personnes, organes et administrations y accordent également beaucoup de crédits. Ces derniers se sont engagés conjointement dans la protection de l’environnement. Cette action vise à réduire les problèmes de santé humaine, de climat et de préservation de la biodiversité marine.

« C’est la biodiversité qui est en danger parce que tous les plastiques qui sont jetés finissent par se retrouver dans la mer. Les poissons les mangent, puis les hommes mangent ces poissons et donc le plastique, ce qui à terme entraine des problèmes de santé publique« , a indiqué l’ambassadeur de l’UE au Gabon, Rosario Bento Pais.

Cette opération se poursuit le long du littoral. Elle a permis de déguerpir des tas d’immondices majoritairement dominés par des déchets plastiques, qui jonchent le long des plages de Libreville. Il est désormais possible de revoir du sable. Pour Yannick Ongonwou Sonnet, le Haut-commissaire à l’environnement et au cadre de vie, ce sont des signaux positifs. « Ceux-ci doivent nous encourager à faire encore plus pour éviter de jeter nos déchets dans les caniveaux« . Elle n’est pas la première du genre. En 2019, déjà les mêmes équipes, à quelques réaménagements prêts, avaient déjà pris d’assaut les plages. L’objectif était de les assainir et de permettre à la biodiversité marine de se mouvoir dans un environnement sain.

Leave a reply