Le manganèse booste le chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 d’Eramet à hauteur de 8%  

0
201

Le manganèse a boosté  le chiffre d’affaires du premier trimestre 2021 d’Eramet à hauteur de 8 %. 838 millions d’euros contre 774 millions d’euros réalisé dans la même période de l’année 2020. La production de minerai du manganèse gabonais y a contribué avec les 17% de ventes enregistrées à 1,5millions de tonnes. Deux autres activités minières de la maison mère de la Comilog ont également connu un essor financier.

« Dans nos activités minières, la croissance organique de nos productions et le développement sur les métaux de la transition énergétique sont une source de forte création de valeur, à court comme à moyen terme », indique Christel Bories, directrice général de Eramet.

Le groupe métallurgique et minier français Eramet a tiré sur la forte croissance des mines et métaux malgré la période de l’année « à la saisonnalité traditionnellement défavorable », a-t-il indiqué. La production de minerais et métaux a vu ses ventes progresser de 18 % à 683 millions d’euros, bénéficiant de la hausse des prix des minerais sur les marchés mondiaux.  L’extraction du minerai de nickel la deuxième activité de la société, a connu une augmentation de 58%.

Affectée par la crise de l’aéronautique, la division Aubert et Duval a perdu 27% de  ses ventes. 21% a également chuté du chiffre d’affaires évalué à 155millions d’euros de la division Alliages haute performance. La troisième activité minière du groupe liée à l’exploitation de sables minéralisés au Sénégal a, vu son activité reculer de 20 % par rapport au premier trimestre 2020.

Leave a reply