Le ministère de l’éducation dénonce l’ouverture illégale des écoles privées laïques

0
184

Le ministère gabonais de l’éducation a récemment tapé du poing sur la table. Il dénonce la prolifération des écoles privées laïques clandestines sur le territoire gabonais. Cette situation inquiète le gouvernement.

Un communiqué a été signé le 20 décembre dernier à cet effet. « Par ignorance ou par méconnaissance volontaire des textes, des promoteurs privés, s’improvisent dans le domaine de l’Education. Ceci s’illustre par une légèreté persistante dans le processus de création et d’ouverture des écoles privées laïques. Cette prolifération des établissements privés laïcs obère les capacités de contrôle du système éducatif et rend inefficace la carte scolaire« , a indiqué le communiqué du ministère.

Face à ce phénomène, le ministère en appelle à la vigilance des acteurs de la communauté et des parents d’élèves pour contrer ces fondateurs hors-la-loi. Il a annoncé que des instructions sont données aux services techniques pour des inspections inopinées en vue d’une application stricte des normes en vigueur. Tous les promoteurs d’établissements doivent au préalable obtenir une autorisation des autorités compétentes avant d’entrer en fonctionnement.

Selon l’Unesco, l’école gabonaise ne dispose pas de carte scolaire depuis 15 ans. Pourtant, c’est un outil qui regroupe un ensemble de techniques et de procédures permettant d’estimer les besoins futurs d’éducation au niveau local. Elles permettront aussi de prévoir les mesures à prendre pour les satisfaire.

En vue d’obtenir une carte scolaire actualisée, le pays a lancé le 08 mars dernier, des travaux pour identifier l’ensemble des défis auxquels son système éducatif est confronté. C’est ainsi depuis plusieurs années déjà. Ils s’achèveront avec une stratégie de gestion optimale de tout le système éducatif. Elle est encore appelée Plan sectoriel de l’éducation.

Le but final de ce Plan sectoriel est d’améliorer la gouvernance, l’accès et la qualité de l’éducation. Une éducation plus inclusive sera favorisée avec un apprentissage tout au long de la vie. Selon les données comptant pour l’année scolaire 2015-2016, le ministère indiquait que le Gabon comptait au total 1 666 écoles primaires. On décompte notamment 770 publiques, 525 privées laïques, 226 privées catholiques, 93 écoles privées protestantes. Il y a aussi 40 de l’alliance chrétienne, 6 écoles islamiques et 6 conventionnées.

Leave a reply