Le ministre gabonais de la Santé au CHREM : « Je suis très déçu de votre incapacité à gérer cet hôpital »

0
187

Le ministre gabonais a effectué hier une visite inopinée au Centre hospitalier régional Estuaire de Melen (CHREM). Guy Patrick Obiang Ndong a fait l’état des lieux de la gestion du centre et de son personnel. Il n’a pas caché ses impressions. « Je suis très déçu de votre incapacité à gérer cet hôpital », a-t-il déclaré. Sa visite s’inscrit dans le cadre de l’évaluation des projets d’établissements des formations sanitaires. Il était accompagné du secrétaire général et des directeurs centraux des affaires financières et des Ressources humaines.

Le  membre du gouvernement a constaté avec regret, de nombreux dysfonctionnements au centre de l’établissement sanitaire. Ceux-ci vont de l’insuffisance d’alimentation en électricité et eau potable à l’obsolescence du plateau technique. Le ministère affirme que les déchets biomédicaux y sont très mal gérés. Les recettes de l’hôpital sont également très mal gérées. Puis, on y enregistre plusieurs absences non justifiées du personnel soignant.

Le ministre a procédé à la suspension temporaire des indemnités du top management dont bénéficiait le centre pour ses nombreux dysfonctionnements enregistrés. Il s’agit d’un privilège accordé aux directeurs en charge de la gestion des centres hospitaliers. « Les économies ainsi engrangées serviront à l’achat des médicaments et consommables. Puis aux autres produits de santé et la réparation de la climatisation du bloc opératoire », a indiqué le ministère de la Santé.

Guy Patrick Obiang Ndong, le ministre de la santé a également annoncé la mise en place d’un nouveau système de rémunération. Celui-ci sera basé sur la performance réalisée par chaque agent. Ceci pour faire face au mauvais système de paiement des primes et autres indemnités. Quant aux médecins régulièrement absents à leur poste de travail, le ministre a instruit le directeur des ressources humaines sur la mise sur bon de caisse de ces derniers.

 

Leave a reply