Le ministre gabonais des sports Franck Nguema dénonce une malversation de France 24

0
204

Le ministre gabonais des sports a tapé du poing sur la table hier. Franck Nguema a dénoncé l’attitude malveillante de France 24. Le membre du gouvernement est outré par le reportage partiel et partial de France 24.

Sur les réseaux sociaux, le ministre des Sports s’est plaint de l’attitude qu’il juge malveillante de la part de la chaîne publique française. Celle-ci a couvert l’actualité africaine à l’occasion d’un reportage sur les stades de la CAN 2012 et 2017. « Je suis étonné qu’une chaîne internationale comme France 24 fasse un reportage sur les stades des CAN 2012 et 2017 du Gabon. Ceci sans montrer ceux de FrancevillePort-Gentil et Oyem. L’entretien de ceux-ci sont pourtant fait au même titre que celui d’Angondjé. Quel est le but de ce bashing ? « , a déploré le ministre des Sports sur son compte Twitter.

Ce n’est pas la première fois qu’un média public français traite un sujet relatif au Gabon de manière partielle et partiale.« En l’espèce, à l’évidence, il s’agit d’étayer une thèse. Dire que le Gabon a construit des éléphants blancs. D’où l’on déduit que les deniers publics y sont mal gérés« , a décrypté un journaliste de L‘union.

Régulièrement, les médias publics français très idéologiques, voire partisans sont accusés de traiter de façon biaisée l’actualité au Gabon. Ils sont réputés pour prendre de manière pavlovienne faits et causes pour l’opposition. C’est le cas de France 24, mais aussi de RFI. Ces médias sont régulièrement pointés du doigt pour confondre journalisme et militantisme.

Leave a reply