Le navire de guerre français « EV Jacoubet » fait une escale à Libreville 

0
186

Le navire de guerre français « EV Jacoubet » a fait une escale à Libreville, la semaine dernière. Cette escale a permis à l’équipe française d’entraîner la marine gabonaise à l’escorte des bateaux de pêche. Cette action intervient dans le cadre du mandat 160 de l’opération Corymbe. Celle-ci prévoit la présence de la marine nationale française dans le Golfe de Guinée et au large des côtes d’Afrique de l’Ouest très prochainement.

« Il s’agit pour les deux bateaux engagés, le Mayumba côté gabonais et le Jacoubet côté français, d’escorter un bateau de pêche dans les eaux territoriales gabonaises. Ceci afin de sécuriser son déplacement. Ce partenariat entre les deux marines traduit à nouveau l’excellente coopération entre les armées française et gabonaise  », a renseigné l’ambassade de France au Gabon.

Le Gabon fait face depuis quelques années à une insécurité maritime grandissante. Le pays enregistre ainsi une augmentation de la fréquence des attaques de pirates en mer, des trafics et des activités illégales de toute nature. Au 4e trimestre 2021, un rapport de la Banque des États de l’Afrique centrale relevait une « détérioration des conditions sécuritaires. Ceci en liaison avec la présence des pirates au large des côtes gabonaises« .

Depuis septembre 2020, les autorités gabonaises ont entrepris de renforcer la sécurité sur les côtes linéaires du pays. Ceci afin de faire face aux menaces de piraterie maritime. À cet effet, une task force de défense et de sécurité a été annoncée. Elle devra lutter contre ce fléau qui touche les côtes gabonaises d’un linéaire d’environ 950 kilomètres. Bientôt, un dispositif de sécurité de la façade maritime sera mis en place.

Leave a reply