Le pétrolier Perenco prévoit d’investir dans le terminal du Cap Lopez l’année prochaine

0
256

La société pétrolière Perenco Oil & Gas Gabon entend investir dans le terminal du Cap Lopez. Il s’agit d’une prévision pour le compte de l’année 2022. Perenco compte moderniser ledit terminal.

Perenco a récemment repris les actifs du terminal chez Total Gabon. Le groupe prévoit d’y consentir de nouveaux investissements afin de le développer davantage. « Au niveau du Cap Lopez, on va créer de fantastiques synergies pour l’Etat du Gabon et Perenco. Ceci avec de nombreux investissements qui vont être réalisés dès 2022. Pour moderniser ce terminal et mutualiser l’activité de stockage et d’export du brut au Gabon « , a déclaré Adrien Broche, directeur général de Perenco Gabon. C’était lors de la signature de l’avenant finalisant la cession des actifs de ce terminal à Perenco par Total.

Ces investissements, dont la valeur n’a pas été donnée, permettront de mieux rentabiliser ce terminal. C’est d’ailleurs pour cette raison que Total a consenti à céder ce terminal à Perenco. « C’est une opération qui est essentiellement industrielle. Ceci parce qu’elle permet de regrouper des volumes d’un opérateur qui est le plus important au Gabon. Ce regroupement de volumes donne une capacité opérationnelle qui permet d’améliorer très significativement les revenus du terminal. Ceux-ci seront ensuite réinvestis dans sa modernisation et dans sa pérennisation. Donc, il était légitime que l’opérateur qui apporte plus de volume à ce terminal du Cap Lopez l’opère « , a expliqué Stéphane Bassene, directeur général de Total Gabon.

Le terminal du Cap Lopez a été construit et inauguré par Total en 1957. C’était dans le but de réceptionner, stocker et évacuer les productions de pétrole opérées et non opérées. Ces dernières années, ces installations ont permis d’évacuer près de 70 % de la production totale du Gabon. Sa capacité de stockage est aujourd’hui estimée à 640 000 m³. Il a été cédé à Perenco pour un montant compris entre 290 et 350 millions de dollars.

Leave a reply