Le premier ministre gabonais œuvre pour l’amélioration de la desserte en énergie au Gabon

0
297

Le Premier ministre gabonais Rose Christiane Ossouka Raponda a contribué efficacement à l’amélioration de la desserte en énergie au Gabon. Le chef du gouvernement gabonais a enchaîné et organisé plusieurs assises allant dans ce cadre. Elles ont abouti à la mise en application des nouvelles réformes effectuées au sein de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG).

À la primature, plusieurs réunions ont été organisées entrant dans le processus de renforcement des capacités de la SEEG. En janvier 2021, une réunion de suivi de la mise en œuvre des travaux d’urgence dans le secteur de l’eau et de l’électricité a été exécutée. Présidée par le premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda, elle a réuni plusieurs membres du gouvernement et des opérateurs privés nationaux. Il s’agit de ceux notamment qui ont remporté les appels d’offres pour l’exécution desdits travaux d’urgence. Le gouvernement s’assure de l’effectivité des travaux. Ces derniers doivent être exécutés avec la qualité la plus élevée et dans les délais impartis.

En Mars 2021, une autre réunion a été convoquée et consacrée exclusivement au secteur de l’énergie. « J’ai dirigé une réunion consacrée au secteur de l’énergie. Celle-ci a regroupé l’ensemble des ministres et des hauts fonctionnaires concernés. Nous avons passé en revue l’ensemble des projets envisagés et en cours dans ce domaine. Une couverture suffisante en électricité sur toute l’étendue du territoire est vitale pour les populations comme pour les entreprises. Il s’agit d’une priorité pour mon Gouvernement. Le développement des énergies renouvelables, respectueuses de l’environnement, nous permettra d’atteindre cet objectif« , a indiqué le premier ministre gabonais, Rose Christiane Ossouka Raponda à la sortie de la réunion.

L’objectif est d’apporter des solutions afin d’améliorer concrètement, rapidement et durablement le quotidien des populations. Il s’agit d’ailleurs d’un objectif assigné au numéro 1 gabonais. Le président Ali Bongo Ondimba accorde une priorité aux réformes au sein de la SEEG. Le but est de pouvoir améliorer le quotidien des populations gabonaises. Celles-ci éprouvent d’énormes difficultés entre les coupures intempestives d’eau et d’électricité. Le gouvernement se fait un devoir d’honorer son engagement comme notifié par le président Ali Bongo Ondimba dans son discours du dernier à la nation.

La réhabilitation et l’extension du réseau d’eau du Gabon constituent d’ailleurs l’objectif 24 inscrit dans le PAT 2021-2023 du gouvernement gabonais. Il s’agit d’un objectif qui a connu d’importantes avancées grâce au pragmatisme du chef du gouvernement, Rose Christiane Ossouka Raponda. À ce jour, le Gabon est en bonne voie pour réaliser son objectif de renforcer les infrastructures du secteur. C’est pour ameliorer la qualité de vie et la compétitivité.

Leave a reply