Le président Ali Bongo Ondimba classé dans le top 5 des chefs d’Etat africains les plus influents en 2021

0
988

Le président Ali Bongo Ondimba figure dans le top 5 des chefs d’Etat africains les plus influents en 2021. Le classement a été récemment publié par le magazine News African. Le chef d’Etat gabonais figure en très bonne place.

 » Après des années de dépendance au pétrole, le président gabonais Ali Bongo Ondimba est en passe de réussir le repositionnement de son pays comme » superpuissance verte ». 30 ans de politiques publiques visionnaires au Gabon ont permis de préserver l’épais tissu forestier. Il couvre plus de 85 % du territoire et maintient le taux de déforestation à seulement 0,1 %. Pour maintenir ce niveau de déforestation à son plus bas, le gouvernement a fait voter une loi stipulant que les compagnies forestières devaient tenir compte de l’exigence de  » développement durable ». Ceci en ne récoltant des grumes de 25 ans d’âge au minimum, imposant ainsi une forme de rotation dans les coupes et favorisant ainsi les repousses« , a avancé le magazine News African dans son rapport.

Ali Bongo Ondimba suit également les traces de son père. Il étend le périmètre des 13 parcs nationaux qui couvre désormais 17 % du territoire national, contre 11 % à l’origine. En 2010, il a par ailleurs interdit l’exportation des grumes non transformées localement. Celà a eu pour effet de dynamiser l’industrie locale du bois, créant des dizaines de milliers d’emplois. Affirmant que les forêts tropicales sont les poumons de l’Afrique et du reste de la planète, le président Ali Bongo Ondimba est en quête de compensation financière. Ce serait en contrepartie des efforts faits par son pays pour préserver la forêt. Le Gabon est l’un des rares pays au monde à absorber plus de CO2 qu’il n’en émet. Le plan du président gabonais en faveur d’un  » capital naturel » redessine progressivement l’agenda climatique au niveau mondial.

Leave a reply