Le président Ali Bongo s’imprègne des enjeux de la conférence internationale des barreaux

0
139

Le président Ali Bongo Ondimba a récemment pris connaissance des enjeux de la tenue de la prochaine conférence internationale des barreaux en territoire gabonais. Il a reçu en audience à cet effet, le bâtonnier de l’ordre des avocats du Gabon, Me Lubin Ntoutoume. Les discussions ont essentiellement porté sur les questions liées à l’organisation d’un tel événement à Libreville.

Parmi les invités de marque attendus à Libreville, figure Louise Mushikiwabo. Il s’agit de la secrétaire générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Elle représente l’organisation qui est la principale partenaire de ladite conférence. Le numéro un gabonais a instruit son gouvernement à ne ménager aucun effort pour la réussite de cet événement.

Le Gabon abritera du 1er au 3 décembre prochain, la 35e conférence internationale des barreaux. Cette grande messe regroupe des Barreaux affirmant un idéal d’indépendance. Il s’agit de ceux dont les organes directeurs sont démocratiquement désignés par les avocats eux-mêmes. À Libreville, les hommes en toge profiteront de cette tribune pour mesurer l’impact de la crise sanitaire dans le domaine de la justice et du droit. Les assises porteront sur « le droit et la justice à l’épreuve de la Covid-19« . 

Leave a reply