Le projet d’élaboration de la nouvelle carte nationale d’identité biométrique gabonaise d’actualité

0
359

Le projet d’élaboration de la nouvelle carte nationale d’identité biometrique au Gabon refait surface. Il était en suspension depuis cinq ans. Le sujet est revenu au cours de l’établissement du document de cadrage macroéconomique et budgétaire 2022-2024 élaboré par le gouvernement gabonais. Le document laisse entrevoir une finalité pour ledit projet.

 » Sur cet axe, le gouvernement finalisera la mise en œuvre du grand registre d’état-civil de la République gabonaise. A ce titre, un projet de loi relatif au numéro d’identification personnel a été adopté en conseil des ministres. Ce dernier, devra permettre à chaque citoyen de bénéficier d’un identifiant personnel. Ceci pour les démarches administratives et la mise en place de la nouvelle carte nationale d’identité biométrique« , a indiqué le document.

Aucun détail ne transparaît pour le moment sur le démarrage effectif du projet. Il est inscrit dans les trois principaux axes du projet « Iboga » initié depuis Février 2017. En dehors de la Cnib, le programme prendra en compte l’élaboration du fichier électoral et de l’état civil biométrique. Peu avant, le gouvernement avait rompu le contrat signé avec l’entreprise Semlex. Elle était mandataire de la production de la CNI biométrique. « Nous nous sommes rendus compte que la CNI produite jusque-là ne l’est pas. Elle ne pouvait pas être lue par les équipements appropriés de contrôle de sécurité« , avait déclaré Noël-Lambert Matha, ministre gabonais de l’intérieur.

L’élaboration de la Cni devient un impératif pour le gouvernement gabonais. Certains citoyens gabonais font face à des difficultés dans le cadre des transactions économiques sans la Cni. Le problème est encore plus récurrent lors de l’inscription sur les listes électorales. Ce détail pourrait donc mettre en difficulté l’organisation de la prochaine élection présidentielle du Gabon.

Leave a reply