Le Samu gabonais lance la gratuité des couveuses pour nourrissons prématurés 

0
207

Le Service d’aide médicale d’urgence (SAMU) social gabonais vient de lancer la gratuité des couveuses pour nourrissons prématurés. Il s’agit d’un géant pas posé par le Samu pour lutter contre les décès prématurés de nourrisson en territoire gabonais. La structure a récemment inauguré un centre de Néonatologie entièrement gratuit à cet effet.

Ce centre est situé dans le deuxième arrondissement de Libreville, au quartier Cité Mebiame. Il est doté de 10 couveuses, une ambulance spécialisée avec couveuse mobile. Il dispose également d’une photothérapie et de 3 tables radiantes. Ladite structure est la première du genre sur le continent. Elle est dédiée à l’ensemble de la population gabonaise et vise à mettre fin au cycle des décès infantiles.

« Il y a trop d’enfants qui meurent parce qu’il manque de couveuse en Afrique, et le Gabon ne fait pas exception. Nous avons décidé humblement de trouver des couveuses, des tables radiantes, d’oxygène et tout le matériel de réanimation néonatal. Puis les professionnels qui vont avec pour sauver la vie de ces nouveau-nés« , a indiqué Wenceslas Yaba, directeur du Samu.

La mortalité néonatale et infantile atteint des taux très élevés dans les pays en voie de développement. Au Gabon, la prise en charge des enfants prématurés coûte excessivement chère. Il faudra compter en moyenne 200 000 fcfa, la couveuse par jour. Ce qui pour un couple gabonais lambda, et même pour des cadres, reste très élevé. Avec ce nouveau centre de néonatologie, le Samu Social vient de faire une belle opération à l’endroit des Gabonais économiquement faibles.

Leave a reply