Le trésor public gabonais va tenter de lever 142 milliards de FCFA sur le marché des titres publics en 2022

0
108
BEAC

Le trésor public gabonais s’est fixé un nouvel objectif. Celui de réussir à lever 142 milliards de FCFA sur le marché des titres publics de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC). Une opération prévue pour le 4e trimestre 2022.

C’est ce qui ressort du calendrier prévisionnel des opérations du Gabon sur le marché des titres publics de la BEAC. L’objectif sera atteint à travers tout un processus. Des bons du Trésor assimilables (BTA) seront émis. Ils seront d’une valeur totale de 102,5 milliards de FCFA. 40,5 milliards de FCFA seront émis au mois d’octobre, 30 milliards de FCFA au mois de novembre, et 32 milliards de FCFA au mois de décembre 2022. Ces BTA auront des maturités variant de 13 à 52 semaines.

Il y aura ensuite deux obligations du Trésor assimilables (OTA) à travers lesquelles le Gabon va tenter de mobiliser une somme de 35 à 40 milliards de FCFA. Ce qui équivaut à 17,5 à 20 milliards pour chaque émission en novembre et en décembre pour une maturité respective de 5 ans et 4 ans.

Les fonds mobilisés au terme de toutes ces opérations serviront, entre autres, à la gestion active de la trésorerie et au financement des projets d’infrastructures. Ceux notamment contenus dans le Plan d’accélération de la transformation de l’économie du Gabon.

Dans la loi de finances initiale 2022, le Gabon a prévu de lever pour ces projets, sur le marché intérieur, des titres publics d’une valeur de 351,4 milliards de FCFA. Un montant en baisse de 31% par rapport à ce qui était prévu dans la loi de finances de 2021.

 

Leave a reply