L’école publique d’Ambowe confrontée au phénomène de l’insécurité 

0
164

L’école publique d’Ambowe est confrontée au phénomène de l’insécurité. En effet, cet établissement n’est pas clôturé. Il est situé dans le 1er arrondissement de la commune de Libreville. L’école publique d’Ambowe accueille des enfants de basses classes.

Il compte 2000 apprenants dont l’âge varie entre 5 et 15 ans. L’établissement est différent des écoles qu’on rencontre de part et d’autre dans la capitale gabonaise. Située en pleine ville, l’école manque de clôture. Autour de cet établissement, la circulation est dense, mettant ainsi en danger les apprenants.

À l’intérieur de l’établissement, l’installation d’une pompe publique renforce encore plus l’insécurité. On y observe avec les va-et-vient des riverains à la recherche d’eau ou transportant des marchandises. C’est une situation qui ne met en confiance ni les responsables de cet établissement, ni les élèves encore moins les parents d’élèves. Les actes de vandalisme et de vol de matériel des enseignants sont également enregistrés dans cet établissement. « Le besoin primordial de cette école, c’est la barrière« , a confié l’enseignant Madoungou Guy Rodrigue. 

Leave a reply