L’Eglise catholique et gouvernement gabonais font la paix à travers une messe

0
348

L’archevêque du diocèse d’Oyem, Monseigneur Jean Vincent Ondo Eyene, a organisé une messe d’action de grâce afin de ramener la paix entre l’Église catholique et le gouvernement. La messe a eu lieu à la cathédrale Saint Charles Louanga en présence de quelques membres du gouvernement.

La célébration de cette messe a été l’occasion pour Monseigneur Jean Vincent Ondo Eyene d’inviter les chrétiens et le gouvernement à cultiver la paix, le pardon et l’amour du prochain. Selon lui ces valeurs sont la base pour le développement du pays.

Les membres du gouvernement n’ont pas manqué de saluer cette initiative. « Le 25 octobre dernier, nous avons vécu des événements malheureux entre l’Eglise Catholique locale et les forces de sécurité et de défense. Il était question pour Monseigneur, en tant que Berger, Apôtre et prophète du Christ d’apaiser les tensions entre les chrétiens et le gouvernement », a déclaré le ministre de la santé, Dr Guy Patrick Obiang Ndong.

En effet, le 25 octobre 2020, le clergé catholique a décidé de procéder à la réouverture des lieux de culte. C’est sans l’accord du gouvernement, qui avait fixé la réouverture des lieux de culte au 30 octobre face à la pandémie de Covid-19. Ce jour-là, des escarmouches ont éclaté dans le diocèse d’Oyem où des bombes lacrymogènes ont été lancées par les forces de sécurité.

Leave a reply