Les autorités gabonaises élaborent une stratégie pour rendre plus attractif le secteur du tourisme 

0
216

Les autorités gabonaises prévoient d’élaborer une stratégie pour rendre plus attractif le secteur du tourisme. Le ministère gabonais de tutelle a organisé à cet effet une formation sur l’appropriation du corpus juridique du secteur. L’atelier est ouvert depuis mardi dernier et est à l’actif des agents dudit ministère et des opérateurs économiques du secteur. 

« Le président de la République nous oblige à rendre plus compétitif le secteur du tourisme gabonais. Il vise à faire du Gabon une destination touristique de premier choix dans la sous-région. Cela passe indubitablement par des actions. Celles-ci consistent à rattraper notre déficit en termes de culture touristique. Ceci à travers la valorisation de notre territoire richement contrasté de plages, de parcs, de plateaux, de faunes et de flores. Pour attirer les investissements directs étrangers« , a déclaré Pascal Houangni Ambouroué, ministre gabonais du tourisme.

La formation cadre avec le plan d’accélération de la transformation (PAT) initié par le gouvernement gabonais. Le pivot 3 dudit plan est consacré à l’amélioration du climat des affaires. L’axe 3 du Plan sectoriel de transformation et de relance du secteur tourisme est dédié à la formation. À l’issue de la formation en cours, les participants auront une bonne connaissance de la réglementation du secteur du tourisme.  » Je formule le vœu que vos échanges permettent à minimum d’assainir davantage les relations. Celles entre l’administration du tourisme et les professionnels du secteur. Pour renforcer les bonnes pratiques de gestion et de bonnes gouvernances indispensables à l’expansion économique de notre domaine d’activités « , a indiqué le membre du gouvernement.

Avec la deuxième vague de la pandémie de la Covid-19, le chiffre d’affaires dans le secteur du tourisme a baissé au terme du premier trimestre 2021 au Gabon. Ce chiffre d’affaires a chuté de 20,5 % à 1,3 milliards de FCFA. Depuis lors, les acteurs du secteur essaient de trouver des solutions pour la relance de ce secteur. Celui-ci qui contribue à hauteur de 3 % au PIB du pays.

Leave a reply