Les boulangers ont suspendu leur mandat de grève

0
195

Le syndicat des boulangers du Gabon (Syboulga) a abandonné sa décision d’arrêter la production de pain. Le Syboulga avait prévu d’interrompre la production de pain à partir du mercredi 17 février, suite à la fermeture de quatre boulangeries à Libreville par la brigade mixte du Copil. Cependant, après sa rencontre avec le ministre de la santé, le Dr Guy Patrick Obiang-Ndong et le coordinateur général de la commission technique du Copil-Gabon, le 16 février, le Syboulga est revenu sur sa décision.

« A la suite de notre rencontre avec le ministre de la Santé, j’ai donné le mot d’ordre pour que toutes les boulangeries puissent ouvrir demain matin », a déclaré le président du syndicat des boulangers du Gabon, Yaser Jabet Nguembet.  Le 15 février, la brigade mixte Copil-Coronavirus a fermé quatre boulangeries à Libreville et Akanda, faute de tests du Covid-19 négatifs pour leur personnel.

Les boulangers signalent  l’impact du coût des tests sur leurs activités. Selon eux, un test de 10.000 FCFA par semaine et par employés affectera leurs revenus. La rencontre avec le ministre de la Santé et le syndicat des boulangers a permis de trouver un terrain d’entente dont le contenu est encore inconnu. La levée du mot d’ordre du Syboulga est un soulagement pour les populations. Ils avaient pris d’assaut les boulangeries du Grand Libreville pour s’approvisionner avant la grande pénurie annoncée.

 

Leave a reply