« Les conséquences du Covid-19 sont humaines, sociales et économiques », selon Ali Bongo

0
289

Le Gabon, comme de nombreux autres pays dans le monde, a été fortement touché par la pandémie de Covid-19. Cette crise sanitaire n’est pas sans conséquences pour les Gabonais. Selon le Président de la République Ali Bongo, les conséquences de la pandémie au Gabon sont humaines, sociales et économiques.

Le Covid-19 a eu un impact considérable sur le peuple gabonais en termes de taux de mortalité enregistré. Selon le président, « Malgré une riposte jugée très efficace par les institutions internationales, avec un nombre élevé de tests et une faible létalité, le Gabon déplore un peu plus d’une centaine de morts, sans compter les personnes qui conservent des séquelles après avoir été infectées par le virus », a-t-il déclaré dans une interview accordée au journal Jeune Afrique.

Par ailleurs, cette pandémie n’est pas sans impact sur la vie quotidienne des Gabonais. « La vie des Gabonais a été profondément modifiée depuis un an. Ils ont consenti d’énormes sacrifices », a déclaré le président Ali Bongo.

Les conséquences sont aussi économiques, selon le chef de l’Etat. En effet, en raison des mesures restrictives pour lutter contre la pandémie, le Gabon a subi une baisse de la demande mondiale pour ses principaux produits d’exportation en 2020. La même année, le pays a connu une baisse des prix des matières premières et le ralentissement de certaines activités au niveau national. Ces baisses ont eu un impact important sur le PIB du pays. « Notre PIB s’est contracté d’environ cinq points par rapport à 2019, pour se situer entre – 1 % et – 2 %. Dans le même temps, nos recettes budgétaires ont baissé d’environ 4 points du PIB par rapport à 2019, et nos dépenses de 1,5 point, malgré la hausse des dépenses de santé, nécessaires pour lutter contre l’épidémie », a déclaré le président dans son interview à Jeune Afrique.

 

Malgré ces baisses, le Gabon envisage une croissance  de 4% pour l’année en cours.

 

Leave a reply