Les médecins militaires gabonais peuvent désormais présenter leurs candidatures au Cames

0
284

Les médecins militaires gabonais ont désormais la possibilité de changer de grades. Leurs candidatures sont autorisées au Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (Cames). La décision a été rendue public par le gouvernement lundi dernier à la suite du conseil des ministres.

Ces médecins pourront participer aux différents concours d’agrégation de l’enseignement supérieur. Ils pourront également évoluer en grades. Notamment en tant que Maître assistant, Maître de conférence, agrégé ou professeur titulaire du Cames. Le projet adopté par le gouvernement gabonais a pour but de disposer d’un corpus de cadres indispensables à l’affirmation de la vocation universitaire. Notamment dans les hôpitaux et structures de formation.

Les personnels militaires ne bénéficiaient pas de ce droit il y a quelques années en arrière. Selon le gouvernement, ces derniers travaillent en qualité d’assistants ou chefs de cliniques. Au sein de la faculté de médecine de Libreville. Ils sont donc éligibles depuis plusieurs années sur les listes d’aptitudes du Cames.

Le Conseil a été créé en 1968. Il a pour missions de gérer les problématiques d’enseignement supérieur et de recherche scientifique des pays membres. Ils sont en tout seize États francophones d’Afrique et de l’Océan indien a composé le Cames. Dans ses missions, il est chargé entre autres de concevoir et promouvoir la concertation. Ceci en vue de coordonner les systèmes d’enseignement supérieur et de la recherche. Pour harmoniser les programmes et les niveaux de recrutement dans les différents établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

 

Leave a reply