Les projets et programmes inscrits dans le PAT du Gabon rencontrent une avancée notable

0
187

Les projets et programmes qui sont inscrits dans le Plan d’accélération de la transformation (PAT) du Gabon rencontrent une avancée notable. Le bilan 2021 a été réalisé vendredi dernier par le Premier ministre gabonais, Rose Christiane Ossouka Raponda. Elle a convoqué un conseil ministériel à cet effet.

Cette assise intervient suite à la mission de contrôle interministérielle des projets PAT conduite par le secrétaire exécutif du CNPAT, Yves Dieudonné Sylvain Moussavou Boussougou. Elle s’est déroulée sur l’étendue du territoire pendant près de 40 jours. Concrètement, celui-ci et son équipe ont visité les différents chantiers pour vérifier la bonne exécution de chaque projet.

L’examen des niveaux de réalisation des réformes affiche d’assez bon résultat dans les domaines couverts par le PAT. Il s’agit notamment des secteurs de l’éducation, de la santé, de la formation professionnelle, des routes, de l’eau et de l’électricité.

Il y a néanmoins quelques dépassements qui s’expliquent par diverses raisons. L’exécution des projets a connu des difficultés d’approvisionnement en matériaux et matériels ou des retards de règlement. Des points que les membres du gouvernement se sont engagés à purger dans les meilleurs délais. « Nous devons être innovants pour trouver des solutions là où il y a des blocages« , a insisté Rose Christiane Ossouka Raponda, premier ministre gabonais.

Le PAT est un ambitieux plan triennal (2021-2023) annoncé par le président Ali Bongo Ondimba en janvier 2021. Il vise à relancer l’économie et à rétablir les grands équilibres macroéconomiques pour un montant total de 3 000 milliards de francs CFA. Il compte un peu plus de 150 projets dans différents secteurs, dont l’éducation, la santé et l’énergie.

Leave a reply