Les syndicats gabonais reconnaissent les qualités du Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda 

0
90

Les syndicats gabonais ont, malgré leurs divergences ,reconnu les « nombreuses qualités » rattachées au Premier ministre gabonais, Rose Christiane Ossouka Raponda. La Conasysed, la Fecorefi et le Synamag sont actuellement tous en grève. Ils s’accordent néanmoins sur un point, celui qui certifie que le premier ministre sait faire preuve d’autorité. Rose Christiane Ossouka Raponda est une personne décrite comme étant franche et méthodique. Ce sont là des qualités indispensables pour dénouer des crises et mener à bien des réformes.

Considérée comme le Premier ministre le plus efficace depuis l’élection du Président Ali Bongo Ondimba en 2009, Rose Christiane Ossouka Raponda voit ses mérites être reconnus, bien au-delà des rangs de la majorité présidentielle. Les syndicats, eux-mêmes reconnaissent les talents de l’actuel Premier ministre qui enchaîne les succès au fur et à mesure de l’exécution du PAT. Pour preuves, il y a la construction de routes, de salles de classe, l’augmentation de la production d’eau et d’électricité.

C’est le cas notamment en matière de régularisation de la situation des agents de la fonction publique. Un dossier explosif sur lequel beaucoup se sont cassés les dents. Aujourd’hui, ce dossier est en passe d’être définitivement réglé. Le plan de régularisation a été exécuté à 77%. « En l’espèce, tout a reposé sur la méthodologie. Manifestement, sur ce dossier, celle proposée par le chef du gouvernement a porté ses fruits. Nous, syndicats, y avons adhéré« , a déclaré un responsable de la Fecorefi. Un éloge d’autant plus notable que ce syndicat est depuis plusieurs semaines en grève pour une question de primes. »On peut reprocher beaucoup de choses à l’actuel Premier ministre. C’est néanmoins une personnalité franche, qui ne pratique ni le double langage, ni le double jeu« , a reconnu l’un des principaux responsables de la Conasysed, une organisation en grève depuis plusieurs mois.

Leave a reply