Les travaux de construction du barrage Kinguélé Aval démarrent en mars prochain 

0
147

Les travaux de construction du barrage Kinguélé Aval vont bientôt démarrer. Selon les prévisions, ils pourraient être enclenchés en mars prochain. Ce barrage hydroélectrique aura une puissance de 35 MW et sera implanté à 100km à l’est de Libreville sur la rivière Mbéi.

Le ministre gabonais de l’énergie, Alain-Claude Bilie-By-Nze indique que les travaux, une fois démarrés, vont s’étendre sur 42 mois. Il a fait cette déclaration sur les antennes de la radio Urban Fm.

Le démarrage de ces travaux accuse cependant du retard. Ils devaient commencer en 2021 avec une première mise en service en 2023. Tout a été décalé à cause du Covid-19. Sa mise en service est désormais prévue pour fin 2024.

Le barrage Kinguélé-Aval sera construit par le chinois Sinohydro pour un coût estimé à 117,4 milliards FCFA. Il va permettre à terme à la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) d’optimiser la production et la fourniture d’énergie dans le pays. Ceci dans un contexte où la demande en énergie est de plus en plus croissante.

Selon les autorités gabonaises, cette infrastructure permettra d’alimenter le réseau national à hauteur de 205 GWH par an. Elle fournira environ 13% des besoins en électricité de Libreville. Il participera également à l’électrification des zones rurales comme Andock Foula.

Le projet est porté par la société Asonha Énergie, une joint-venture codétenue par Gabon Power Company (GPC). En 2021, ces deux structures ont signé un accord pour le financement de la centrale hydroélectrique de Kinguélé Aval, à hauteur de 117,4 milliards FCFA. Ceci dans le cadre d’une convention de concession conclue pour une durée de 30 ans. Ce projet va permettre la création de 930 emplois dont 720 Gabonais et 210 étrangers.

Leave a reply