Les vendeurs de friperies en gros entrent de nouveau en activité à Libreville

0
455

Quelques semaines après la suspension de leur activité dans la ville, la mairie de Libreville a de nouveau autorisé la vente en gros des friperies. Cette décision a été prise après une rencontre entre les responsables de la mairie de Libreville et les vendeurs de friperie.

« Nous avons permis à certains opérateurs exerçant dans la vente en gros et ceux qui ont des magasins de rouvrir. Parce qu’on estime que dans ces différents espaces, la distanciation physique, et un certain nombre de mesures barrières peuvent être respectées », a déclaré Edward Nziengui Nziengui, 4ème adjoint au maire de Libreville. Cependant, la vente de friperie à la sauvette n’est pas encore autorisée dans la ville en raison de leur mode de fonctionnement. La plupart des détaillants vendent à même le sol.

L’autorisation accordée aux grossistes est un début de soulagement pour les fripiers. Pour Obiang Beyeme Jaures, responsable de l’organisation de l’association des jeunes commerçants gabonais, c’est la preuve qu’ils sont écoutés et compris par les autorités du pays. Il invite les commerçants à rester sereins et à ne pas désobéir aux autorités. « Nous sommes confiants que nos démarches vont aboutir. Car, nous avons déjà eu un geste des autorités avec l’ouverture des dépôts. Et nous sommes sûrs que pour nous qui sommes sur la route, les choses vont également aller », a-t-il déclaré.

Les opérateurs de ce secteur d’activité ont eu plusieurs rencontres avec les autorités municipales avant d’arriver à ce résultat. Leur activité a été suspendue depuis le 8 février en raison de la recrudescence des cas de contamination par le Covid-19.

 

Leave a reply