Libreville accueillera les assises africaines de la cybersécurité en février prochain 

0
145

Libreville s’apprête à accueillir les assises africaines de la cybersécurité (AAC). Elles se tiendront en février prochain. Deux dates sont à retenir pour ce grand rassemblement, il s’agit des 24 et 25 février prochains.

Cet événement réunira les acteurs africains et internationaux de la cybersécurité. Ce sera l’occasion pour les décideurs publics et privés d’être édifiés sur les enjeux stratégiques des pays africains dans ce secteur-clé du numérique. Les cyberattaques sont de plus en plus récurrentes. Elles constituent une véritable menace pour de nombreuses activités à travers le monde.

En Afrique, elles connaissent tout aussi une expansion. 82% des entreprises disent avoir subi au moins 3 cyberattaques en 2020. Il s’agit du baromètre de la cybersécurité en Afrique publié par le Club d’Experts de la Sécurité de l’Information en Afrique (CESIA). Cette réalité affecte aussi les gouvernements à travers le continent.

Les AAC veulent être un espace d’échanges et de networking. L’événement accueillera 300 invités venus de 16 pays du continent et de la France. L’événement se tiendra au Gabon avec le soutien du CESIA, de la Société d’Incubation Numérique du Gabon (SING) et la Chambre de Commerce de Libreville. Le thème retenu lors de cette rencontre est « la cyber résilience des entreprises et des États« .

Pour la circonstance, des échanges de haut niveau sur la question auront lieu. Des tables rondes et un concours de hacking sont prévus. Ils contribueront à la formation de jeunes afin d’identifier des talents pour les entreprises locales. Selon les organisateurs, la rencontre sera également un lieu de partage d’expériences entre experts et participants, de faire un benchmark du marché. Ce sera pour sourcer des futurs fournisseurs, confronter les offres, rencontrer ses pairs et surtout, créer des futurs partenariats.

Leave a reply