Libreville : le ministre de la Santé s’imprègne des conditions d’évolution de la vaccination anti-Covid 

0
187

Le ministre gabonais de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong a récemment effectué une descente dans certains centres de vaccination de Libreville. Il s’agit des sites retenus pour la vaccination contre la Covid-19. Le membre du gouvernement a saisi l’occasion pour évaluer les conditions de vaccination des différents volontaires.

Il s’est rendu sur les sites de vaccination d’Angondjé, du CHU mère-enfant fondation Jeanne Ebori (CHUMEFJE). Le ministre a également été au Centre hospitalier universitaire de Libreville (Chul). Il était accompagné de la présidente du comité national vaccination contre la Covid-19, Marielle Bouyou-Akotet. Les deux autorités se sont assurées du fonctionnement des sites de vaccination contre la Covid-19 repartis à Libreville. La visite s’inscrit dans la volonté du gouvernement d’accélérer la vaccination afin de lutter efficacement contre cette pandémie.

À Angondjé, le Ministre de la Santé a pu visiter le dispositif vaccinal du vaccinodraume. Il intègre l’enregistrement des volontaires, la distribution des attestations sécurisées de vaccination avec QR Code. Il dispose des postes de vaccination des première et deuxième doses, d’une salle de conservation des vaccins et le pool de Data manager en charge de la saisie des données. À cet effet, le ministre Guy Patrick Obiang Ndong n’a pas manqué de manifester son satisfecit face à l’engouement de plus de 500 volontaires présents sur le site.

Le constat a été le même sur le site de vaccination du CHUMEFJE et celui du Centre hospitalier universitaire de Libreville. Sur ces sites, le membre du gouvernement a relevé l’impérieuse nécessité d’augmenter les postes de vaccination. Cela permettra d’atteindre les objectifs visés par le gouvernement gabonais.

Leave a reply