Libreville : les travaux de la route de contournement de l’aéroport s’annoncent 

0
137

Les travaux de la route de contournement de l’aéroport de Libreville vont bientôt démarrer. Ce tronçon devrait permettre de joindre la commune d’Akanda. Le ministre gabonais des travaux publics, Léon Armel Bounda Balonzi a fixé le démarrage des travaux pour le premier semestre 2022.  » Cette route desservira la commune d’Akanda et permettra d’atténuer le phénomène des embouteillages dans cette partie de la ville. Les travaux vont s’étendre sur une durée estimée à 18 mois. La route est prévue pour être livrée à la fin de l’année 2023« , a-t-il déclaré dans d’un entretien.

Le membre du gouvernement indique que les phases d’études techniques ont déjà démarré. Les personnes impactées par le projet seront identifiées. Une évaluation du cadre bâti sera effectuée ainsi qu’une recherche de zone de relogement. Les entreprises devant réaliser les travaux sont en voie d’être consultées.

Ce projet est dit « prioritaire pour le gouvernement ». Il sera développé sur six kilomètres en 2 fois 2 voies. Il intervient dans le cadre d’un partenariat public-privé, entre l’Etat et Gsez Airport, concessionnaire de l’aéroport international de Libreville.  » Ce projet est intégré dans un ensemble plus vaste. Il s’agit de celui du réaménagement de l’aéroport de Libreville. Ceci avec la construction d’une nouvelle aérogare du côté Est. Puis d’’une voie de desserte qui prendrait son origine au carrefour Camp de Gaulle. Elle va ainsi déboucher aux alentours du dispensaire d’Okala« , a précisé le ministre en charge des Travaux publics, Léon Armel Bounda Balonzi.

Depuis 2018, le Gabon a entrepris de réhabiliter son réseau routier. Un objectif visant à améliorer les conditions de circulation dans plusieurs arrondissements du Grand-Libreville. Plusieurs chantiers sont en cours d’exécution à cet effet dans la capitale gabonaise. La concrétisation de cette voie de contournement de l’aéroport de Libreville permettrait d’en finir avec les bouchons dont sont victimes au quotidien les populations sur l’axe Libreville-Akanda.

Leave a reply