L’OAPI encourage les entreprises de la Zes de Nkok à obtenir leur droits de propriété industrielle

0
211

L’organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI) exhorte les entreprises de la Zes de Nkok à protéger leurs marques. Il y a environ 150 investisseurs originaires de plus de 17 pays, installés dans la zone de Nkok depuis 2012. Ces investisseurs détiennent un bon nombre d’entreprise sur le site. Cette zone offre des facilités en termes d’incitations fiscales et de droits de douane favorables d’où son attractivité.

Pour la plupart des entreprises, elles ne détiennent pas des titres de protection des droits de propriété industrielle. Cette démarche soutenue par l’OAPI, permettra à ces entreprises de jouir d’un monopole sur leur création. Elles pourront se différencier de la concurrence et se protéger des contrefaçons.

Dans cette dynamique, le directeur général de l’Oapi a échangé avec l’administrateur général de cette zone économique, Anne Nkene Biyo’o. Denis Bohossou a été reçu sur le site mercredi dernier. A l’occasion une entreprise particulière a été ciblée. Il s’agit de « La santé pharmaceutique ». Cette société a été inaugurée en novembre 2020. Elle produit des antipaludiques, des anti-inflammatoires, des antidiabétiques et des analgésiques destinés au marché local et sous-régional.

« L’Oapi a encouragé les responsables de ladite société à poursuivre dans la protection intellectuelle des marques de médicaments génériques qu’ils fabriquent. Les agents de l’organisation ont annoncé vouloir accompagner la société dans leurs démarches d’obtention de nouveaux brevets internationaux « , a expliqué l’autorité de la Zes de Nkok.

Leave a reply