L’office pharmaceutique national reçoit 3,5milliards du FGIS pour renforcer sa caisse

0
336

L’office pharmaceutique national (OPN) a reçu une financement à hauteur de 3,5milliards de FCFA. Il s’agit d’une somme que le fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS) a injecté dans la structure. Les fonds vont servir à l’amélioration de la couverture du pays en médicaments. L’enveloppe a été remis au cours du tout premier conseil d’administration tenu la semaine dernière par les agents de l’Opn.

Le Fgis porte ainsi le plan d’investissement et de transformation initié par l’Opn. La centrale publique gabonaise d’achat de médicament pourra ainsi mener à bien ses missions. Il se remet petit à petit dès nombreuses difficultés rencontrées dans l’exercice de ses fonctions. L’Opn a enregistré un nombre important de dysfonctionnements majeurs dans l’approvisionnement en médicaments et produits de santé des structures publiques de santé.

Aujourd’hui la structure se remet et actualise ses services. « Le FGIS veut remettre l’OPN à l’équilibre. Pour qu’il puisse à nouveau jouer son rôle de centrale d’achats publique fiable, transparente et pérenne. Nous sommes gestionnaire du Fonds souverain de la République Gabonaise. En tant que tel, nous sommes profondément engagés dans la concrétisation des politiques publiques de la République gabonaise, notamment en matière de services sociaux », a expliqué l’administrateur-directeur général du FGIS, Akim Mohamed Daouda.

L’Opn détient depuis mai dernier, le statut de société d’Etat. Son nouveau directeur générale intérimaire est Simon Essono. Le Fgis a repris la structure et travaille à la redynamisation de ses services. Le Fonds a d’ailleurs prévu y injecter 5milliards de FCFA en tout au cours des cinq prochaines années. Les autorités gabonaises prévoient pour leur part réduire de 30% les coût des médicaments dans le pays. Ceci grâce aux travaux de l’usine de fabrication de Nkok, « La santé pharmaceutique SA ». Celle-ci a d’ailleurs livré au gouvernement sa première commande de médicaments made in Gabon.

Leave a reply