L’unité FPSO du champ pétrolier gabonais Étame Marin passe à une FSO d’ici septembre 2022

0
260

L’unité flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO) du champ pétrolier gabonais Étame Marin va changer de borne. Elle va être remplacée par une unité flottante de stockage et de déchargement (FSO) d’ici septembre 2022. L’annonce a été faite mercredi dernier par le producteur de pétrole Vaalco. Elle fait suite à l’accord signé dans ce cadre par la société.

En effet, Vaalco a signé une lettre d’intention contraignante (LOI) avec le grec World Carrier Offshore Services Fin Août dernier. Le contrat proposé a une durée de 8 ans avec options. C’est dans ce dernier que Vaalco a évoqué le renouvellement du contrat de la société grecque et la dotation d’un FSO. Les contrat n’a été signé que récemment par les partenaires de Vaalco pour sa mise en œuvre.

« Ce changement permettra de réduire considérablement les coûts de stockage et de déchargement. Ceci à près de 50 %. Puis d’augmenter la capacité effective de stockage de plus de 50 %, et de conduire à une extension de la durée de vie économique du champ. Cela entraînera une augmentation correspondante de la récupération et des réserves à Etame », a déclaré Vaalco.

Le contrat signé réduira les coûts d’exploitation totaux d’Etame d’environ 17 à 20% jusqu’en 2030. L’investissement devrait  permettre d’économiser environ 20 à 25 millions de dollars bruts par an pour Étame.13 à 16 millions de dollars nets reviendront à Vaalco en coûts d’exploitation jusqu’en 2030. Le projet va évoluer sur un délai de récupération de seulement deux ans et demi selon les prévisions.

Leave a reply