Lutte contre le commerce informel au Gabon, 50 nouveaux officiers de police judiciaire prêtent serment

0
220

50 nouveaux officiers de police judiciaire (OPJ) ont prêté serment la semaine dernière. C’était devant le tribunal de première instance de Libreville. Ces nouveaux officiers sont désormais engagés dans la lutte efficace contre le développement du commerce informel au Gabon. Ils vont travailler avec la direction générale du Commerce (DGC). La traque aux opérateurs économiques véreux est ainsi lancée.

 « Le serment n’est pas une formalité administrative. C’est un engagement personnel que vous venez de prendre devant la justice. Pour remplir votre fonction de manière loyale et surtout d’observer de façon permanente les devoirs inhérents à votre charge. Il y a donc là une rupture de comportement entre l’agent profane et celui désormais assermenté », a indiqué le Président du Tribunal à l’endroit des nouveaux officiers de police judiciaire (OPJ).  Ils devront identifier et recenser les opérateurs économiques gabonais. A partir de cette base de données, les officiers pourront réprimer les pratiques illicites et anticoncurrentielles. Le régulation du secteur du commerce devra être leur mission essentielle.

Leur prise de fonction intervient dans un contexte où la DGC mène une opération sur la vérification des prix et des stocks des produits de premières nécessités au Gabon. Ces contrôles concernent  les importateurs, les grossistes, les supermarchés et les commerces de proximité. Ils visent à équilibrer les prix et les stocks des produits sur le marché.

 

Leave a reply