Pour lutter contre la corruption à Port-Gentil : La cour provinciale des comptes désormais opérationnelle

0
198

La Cour provinciale des comptes de Port-Gentil est désormais opérationnel pour lutter contre la corruption. C’est à Ntchengué dans le quatrième arrondissement de Port-Gentil que le nouveau démembrement de la Cour des comptes est inauguré ce 26 Avril 2021 par le Premier ministre Rose Christiane Ossouka Raponda. La nouvelle structure est à compétence égale et dispose des mêmes prérogatives que la Cour des comptes du Gabon.

« Outils essentiels en matière de justice de proximité et d’aménagement du territoire, les chambres provinciales des comptes contribuent à la bonne gestion des deniers publics au Gabon. Elles jouent donc un rôle majeur », a affirmé le Rose Christiane Ossouka Raponda. Ladite Cour aura pour missions fondamentales « de lutter et d’éradiquer la délinquance économique et financière » et de créer une proximité entre «les juges financiers» et «les collectivités locales.»

Le gouvernement gabonais s’est engagé dans la lutte contre la corruption. La nouvelle juridiction va ainsi rendre effectifs, les objectifs de l’exercice 2021 du ministère de la lutte contre la corruption, marqués par la sensibilisation, le contrôle et la sanction disciplinaire des agents publics corrompus.

L’édifice en elle-même s’étend sur une superficie de 10 000 m², et comprend 21 bureaux, et 10 villas d’astreintes. Après Ntchengué,  Lambaréné et Makokou abriteront les prochaines cours provinciales. Elles viendront s’ajouter aux chambres provinciales de Franceville, Mouila, Ntoum, Tchibanga, Koulamoutou et d’Oyem.

Leave a reply