Mise en œuvre du PISE: plus d’une centaine de salles de classe construites et réhabilitées en 2020

0
136

La mise en œuvre du projet d’investissements dans le secteur de l’éducation du Gabon (PISE) affiche un record reluisant. Depuis 2020, 87 nouvelles salles de classe ont été construites et 65 ont été réhabilitées et équipées. Les chiffres ont été révélés dans le Focus élaboré par le service de la communication du Plan d’accélération de la transformation (PAT).

Plusieurs établissements scolaires ont bénéficié de ce programme, notamment dans le Grand Libreville et à Port-Gentil. Il s’agit entre autres, de « EP PK13 Bizango, EP Mindoube, EP Akournam 2, CES Alenakiri, Complexe scolaire Igoumié Carrière. Le niveau de réalisation est de 100 %. La totalité des salles de classe est achevée. Les clés des salles de classe ont également été remises au maître d’ouvrage, le ministre gabonais en charge de l’éducation « , a informé la note du PAT.

D’autres salles de classe sont en cours de réalisation. Elles seront livrées dans les prochains jours. Il s’agit de 88 nouvelles salles de classe supplémentaires et 34 salles complètement réhabilitées. Elles sont réparties entre le complexe scolaire Alibandeng, le CES Cap Estérias, l’EP Ondogo, l’EP Angondje, le CES Avorbang.  » Le niveau de réalisation s’établit à 87 %. Sachant que les 13 % restants seront réalisés courant novembre 2021« , a précisé la note du PAT.

Le gouvernement annonce le lancement d’une nouvelle vague des travaux. Ceux-ci portent sur la construction de 67 salles de classe et la réhabilitation de 72 autres dans l’EP Bikélé (Ziwac), EP Montalier Transfo, CES Mabignath, EP ENS/A, EP Bas de Gué Gué. Ces chantiers devraient être livrés en août 2022.

À travers cette initiative, le gouvernement entend augmenter la capacité d’accueil des écoles. C’est pour endiguer le phénomène des effectifs pléthoriques au Gabon. Dans le Plan stratégique Gabon émergent en 2025, le pays s’est fixé pour objectif de construire d’ici 2023, 4 000 salles de classe. Ceci devrait permettre, selon les autorités, de limiter à 35, le nombre d’élèves par classe. Ensuite il permettra d’appliquer réellement l’école obligatoire. Les salles de classe construites depuis 2020, ont permis d’améliorer les conditions d’apprentissage de 8 000 à 12 000 élèves.

Le PISE est un programme financé par l’Agence française de développement (AFD). Il vise, dans sa première phase, la construction, l’extension et l’équipement de 16 établissements scolaires. On décompte : 9 écoles primaires (EP), 4 collèges d’enseignement secondaire (CES) et 2 complexes scolaires. Ceux-ci rassemblent une école primaire et un collège d’enseignement secondaire. À terme, c’est une trentaine d’établissements scolaires, nouvellement construits ou agrandis. Cela fait un total de 500 nouvelles salles de classe, qui devraient être livrés dans les zones les plus déficitaires en infrastructures scolaires à Libreville (Estuaire) et à Port-Gentil (Ogooué-Maritime). Le projet est constitué de 3 phases reparties sur 7 ans pour la période 2016-2023.

Leave a reply