Mise en œuvre PAT 2021-2023 : La CGAP contribue à la remise en forme de l’économie

0
318

Le plan d’accélération de la transformation (PAT) 2021-2023 a été adopté par le Gouvernement gabonais en Janvier 2021. Le pays a fait le pari de la remise en forme de son économie à travers ce plan. Il s’agit d’une feuille de route piloté avec la contribution de la Coordination Générale des Affaires Présidentielles du Gabon. Le plan en lui-même est évalué à 3000 milliards de FCFA sur 3 ans.

Grâce à une méthode de travail structurée, la Cgap a pu acquérir pour le Gabon des résultats tangibles. Le PAT est en bonne voie et connaît depuis son lancement un succès. Le gouvernement a initié les task-forces interministérielles confiées à la Cgap dirigée par Nourredin Bongo Valentin. L’objectif était de décloisonner les administrations et fluidifier les réponses aux demandes d’arbitrages.

Cette démarche a systématisé le reporting sur l’état d’avancement des réformes. Un contrôle a été effectué par les visas d’opportunité et de conformité sur tous les contrats importants. Notamment ceux engageant l’administration publique. Un autre contrôle a été effectué à l’instar du contrôle de réalité des créances sur l’Etat. Il a été institué par la task force dette intérieure. L’Autorité nationale de vérification et d’audit a également été mise sur pied.

Le gouvernement gabonais se rapproche à grand pas de l’objectif visé. A ce jour, la dette intérieure est en voie d’être soldée. Un audit interne a permis de détecter des créances fictives dont a été débarrassées le gouvernement. Tout ceci grâce à l’implication et la contribution de Nourredin Bongo Valentin. Ce dernier a passé 21 mois à la tête de la Cgap. Il aura mené sa mission à bout avec un élogieux bilan dressé. « Durant ces vingt et un mois écoulés, la coordination générale a fait tout ce qui était en son pouvoir pour se montrer digne de sa mission. Nous croyons pouvoir dire aujourd’hui, avec humilité et lucidité, que le contrat a été rempli », a indiqué Nourredin Bongo Valentin.

Leave a reply