Mouila : Il venge l’assassinat de sa fillette et est acquitté

0
215

Un homme est jugé «non-coupable» pour avoir vengé le meurtre de sa fillette de 2ans. Guy-Parfait Nzokou a assommé le meurtrier de son enfant à coup de chevron. Alain Sylvain Pape Mouandza a succombé aux coups reçus. Arrêté pour ce crime, Guy Nzokou a été jugé non-coupable par la Cour d’appel criminel de Mouila lundi dernier.

Les faits remontent à Décembre 2020. Une fillette de 2ans est décapitée dans un petit village de Mouila. Il s’agit du village de Mebé à 11 kilomètres du district d’Etéké. Ce jour-là, au réveil, Guy-Parfait Nzokou constate qu’il lui manquait du lait pour prendre le petit déjeuner. Il se rend dans une boutique non loin de chez lui. Son épouse est elle aussi sollicitée par une voisine pour réparer un panier. Les deux parents s’absentent et il reste donc leur fille rester à la maison. Alain Sylvain Pape Mouandza profite de l’occasion pour enlever l’enfant de deux ans.

A la découverte de l’absence de l’enfant, la maman entame les recherches avec d’autres voisins. Le père finit par être alerté. Une autre fillette du village indiquera avoir vu passer Pape Mouandza avec l’enfant au dos. Avant qu’il ne soit retrouvé, le mal était déjà fait. La tête de l’enfant se trouvait dans un sac de farine ensanglanté. Le père de la victime n’a pas pu se contrôler à la vue de cette horreur. Il s’est saisi d’un chevron et a assommé le meurtrier qui cherchait à s’enfuir. Ce dernier rendra l’âme à la suite de cette vengeance du papa meurtri.

La famille de Pape Mouandza a refusé de se constituer en partie civile. Cette dernière s’est indignée du comportement de leur enfant. À l’issu du procès, le père de la victime est reconnu non-coupable. Il est désormais libre de ses mouvements.

 

Leave a reply