Notation souveraine : le Gabon est « solide financièrement » selon ses investisseurs

0
335

La ministre de l’Économie, Nicole Janine Lydie Roboty-Mbou, a annoncé la performance des titres gabonais sur les marchés financiers. C’est à travers un communiqué publié mardi 9 mars dernier. Cette performance témoigne de la confiance des investisseurs dans la solidité financière du pays malgré la baisse de la note souveraine du Gabon notifiée par l’agence Fitch Rating, il y a quelques mois.

« La performance des titres gabonais est restée globalement stable depuis le début du mois de décembre, avec un rendement à maturité avoisinant 5,0 % pour les obligations 2024 et 2025 et 6,5 % pour l’obligation 2031 », a précisé le communiqué. Le gouvernement a mis en place une stratégie pour le remboursement de la dette intérieure. L’audit des dettes en cours de réalisation par la Task Force est presque à terme. Selon la ministre de l’Économie et de la Relance les efforts du gouvernement devraient permettre de réaliser ses performances.

L’agence Fitch Rating avait baissé la note souveraine du Gabon, il y a trois mois. Cette décision  se justifie par la  crise sanitaire  qui a provoqué une dégradation des équilibres des finances publiques. Cela se justifie  également par  la baisse du prix du pétrole.

Pour la ministre Nicole Janine Lydie Roboty-Mbou, beaucoup de pays « ont vu leur notation souveraine dégradée par Fitch Ratings au cours des douze derniers mois, dans le contexte économique international extrêmement défavorable ». C’est le cas de l’Angola, du Cameroun et du Congo. En ce qui concerne le Gabon, selon la ministre, « ces mouvements de notation ont été motivés par Fitch Ratings par la détérioration des marges de manœuvre sur les finances publiques, sous l’effet de la crise sanitaire ».

Fitch Rating est la seule agence de notation qui a abaissé la note du Gabon. Standard & Poor’s a maintenu la même notation. Moody’s, a relevé la notation souveraine du pays en juillet dernier.

 

Leave a reply