Nouveau code du travail : Madeleine Berre estime que les textes protègent les droits des travailleurs

0
333

Selon la ministre de l’Emploi, Madeleine Berre, le nouveau Code du travail protège les droits des travailleurs et garantit la croissance de l’emploi. Le nouveau code, adopté il y a un mois, s’inscrit dans le cadre du plan d’accélération de la transformation.

«Le nouveau Code du travail est un Code progressiste qui protège les droits des travailleurs et garantit la croissance des emplois», a déclaré la ministre le 10 mars à Libreville. Selon le gouvernement, ce nouveau code correspond aux exigences et aux réalités du marché du travail. Il contient des innovations qui garantissent l’insertion professionnelle. Ce code constitue «un levier facilitant l’accès des jeunes au marché de l’emploi et renforçant la protection des travailleurs», selon le gouvernement.

Avec les réformes apportées au code du travail, les travailleurs bénéficient de droits sociaux dont la formalisation de la relation contractuelle, l’ancienneté et les conditions de rémunération. Ceux qui travaillent de façon journalière et hebdomadaire bénéficient désormais de la sécurité sociale. Ils auront la sécurité sociale à travers la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) et l’assurance maladie à travers la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS).

Le nouveau texte adopté réduit les contrats à durée déterminée à deux ans au lieu de quatre. Cette mesure permettra aux salariés d’intégrer rapidement un contrat à durée indéterminée. Le code prévoit une rupture pacifique du contrat entre l’employeur et le salarié. Le nouveau code du travail vise à faciliter l’accès à l’emploi. Il favorise la protection des travailleurs et engage les entreprises à garantir des conditions minimales de santé et de sécurité au travail.

 

Leave a reply