Owendo : Vingt sachets de chanvre indien à destination de l’UOB saisis

0
147

Un important lot de stupéfiant a été récemment saisi au Port d’Owendo. Il s’agit de vingt sachets de chanvre indien en provenance de Franceville. Le transporteur, Djouba Kedeche a été appréhendé pendant qu’il cherchait à introduire la marchandise à l’université Omar Bongo. Le lot de stupéfiant saisi a évalué à hauteur de 1million 500mille francs CFA.

Le réseau a pu être démantelé sur la base des informations reçues par les agents de la gendarmerie du port d’Owendo. Le malfrat avait tenté de passer la marchandise pour du manioc avant de se faire démasquer par les forces de l’ordre.

Djouba Kedeche forme une fratrie organisée avec son frère aîné. Les deux effectuent ce trafic entre Franceville et Libreville. Au cours de son interrogatoire, le jeune trafiquant a déballé le processus suivi pour le trafic. “Ce colis m’a été envoyé depuis Franceville par mon aîné. Nous avons l’habitude de collaborer. Il envoie souvent les valises par le train, et moi, je les récupère à la gare. Une fois que c’est fait, je les dépose chez un autre complice, étudiant à l’université Omar Bongo », a lâché le jeune trafiquant.

L’université Omar Bongo ce serait érigé en un temple de trafic de stupéfiant. Elle est la destination convoitée par le malfrat pour écouler sa marchandise. Il l’a d’ailleurs notifié dans sa déclaration. « C’est  là-bas que tout le produit est dispatché. Parce que c’est un lieu pour la vente », a-t-il indiqué.

Leave a reply