Paul-Marie Missambo dénonce des dysfonctionnements au sein du parti Union nationale

0
124

Le militant Paul-Marie Missambo du parti Union nationale est monté au créneau hier pour dénoncer des irrégularités au sein dudit parti. L’homme politique gabonais pointe du doigt l’élection de Paulette Missambo à la tête du parti en novembre dernier. Il menace d’ailleurs de quitter le parti si rien ne change.

Paul-Marie Missambo affirme que les dysfonctionnements ont démarré depuis l’élection de Paulette Missambo à la tête du parti. Il l’a notifié dans un courrier hier. « Certains faits et décisions désorientent les militants. Ils pourraient porter atteinte aux équilibres qui ont fait le fondement de l’Union nationale« , a écrit Paul-Marie Gondjout, dans sa missive.

Il évoque d’ailleurs le transfert du siège du parti au QG de campagne de Paulette Missambo, sans aucune décision officielle. Il cite, entre autres, sa décision de nommer deux représentants provinciaux qui n’étaient même pas militants du parti avant leur nomination. A suivi, le lancement d’une campagne d’adhésion visant à rééquilibrer les forces en faveur de Missambo au détriment de Gondjout. Il évoque également le travestissement du logo du parti au sein du groupe WhatsApp de l’UN.

Pour les partisans de Missambo, il ne s’agirait que d’un prétexte dont la finalité serait d’imposer la candidature de Gondjout à la présidentielle de 2023. Certains évoquent d’ailleurs un chantage en somme. « Paul-Marie veut être candidat. Il tente de mettre toute une série de choses à notre débit afin de recréer un équilibre en sa faveur. Dans son esprit, cela signifie que Paulette dirige le parti et lui est le candidat pour la présidentielle. Les choses ne peuvent se passer ainsi « , a confié l’un des nouveaux responsables de l’UN.

Leave a reply