Pierre de Mbigou, bientôt la levée de l’interdiction de sa commercialisation au profit des artisans

0
164

Le gouvernement s’apprête à lever l’interdiction de commercialisation de la Pierre précieuse de Mbigou. Depuis trois mois, le gouvernement a interdit sa commercialisation. La décision émane de la volonté du gouvernement à régulariser le secteur et à éviter la braderie des objets artisanaux. Désormais, il pense à revoir les restrictions pour accompagner les artisans gabonais qui travaillent cette pierre. Mardi dernier, le ministre gabonais du commerce, Hugues Mbadinga Madiya a publié une note pour le notifier.

« Au Gabon, de nombreux compatriotes talentueux et passionnés se sont donnés pour vocation de sublimer la pierre de Mbigou. Il s’agit d’un joyau offert par la nature. Une fois polie, elle suscite l’émerveillement de tous ceux qui visite notre beau pays. Nous nous sommes donnés pour vocation de les accompagner vers une autonomisation. Celle-ci leur permettra enfin de vivre de leur art. Aujourd’hui érigée en coopérative, leur structure ne demande qu’à intégrer tous les marchés susceptibles d’apprécier leur talent », a écrit le ministre gabonais du Commerce.

Désormais, les artisans sont réunis au sein des groupements d’intérêts économiques. La coopérative des produits artisanaux de Mbigou (Coopam) a été mise en place par le gouvernement. Elle est désormais la centrale de vente et d’achat des objets artisanaux. Le travail issu de  chaque groupement d’artisans sera vendu sur le marché régulé. Il faut désormais s’attendre à la reprise de la vente dans les tous prochains jours des objets d’art issus de cette pierre.

La pierre de Mbigou est exploitée depuis des générations par de nombreux artistes sculpteurs au Gabon. Elle a rendu célèbre le village de Mbigou situé à 800kilomètres de Libreville.

 

 

Leave a reply