Port-Gentil : Une femme dissimule la dépouille de son mari pendant un an en vue d’une résurrection

0
275

C’est suite aux inquiétudes des parents proches qui n’avaient plus de ses nouvelles depuis près d’un an, que le corps du pasteur Emile Pascal Ngoma a été découvert à son domicile.

Avant de mourir, l’homme âgé de 56 ans avait fait promettre à sa femme de dissimuler son corps jusqu’à ce qu’il ressuscite. Ainsi, il serait consacré « deuxième prophète des églises célestes » après le Prophète Samuel Joseph Oshoffa, un pasteur béninois décédé en septembre 1985.

Une promesse que son épouse à mise en exécution sans douter de la parole de son mari.

Le pasteur avait placé une confiance inébranlable en sa capacité à revenir des morts. Il avait même fait la promesse à une de ses disciples malades, qu’il reviendrait bientôt la soigner dans son église au 2e arrondissement du quartier île Mandji à Port-Gentil. Et, ses fidèles aussi l’avaient cru et espéraient son retour.

Leave a reply