Port-Gentil : Une femme écope de 10ans de prison pour coups mortels sur une fillette

0
313

Le procès de Iwenga Sona Auréole Nadia s’est tenu ce jeudi 27 avril 2021 au palais de justice de Port-Gentil. L’accusée est reconnue coupable des faits de crime de coups et blessures mortels portés sur une fillette de 5ans. 10 ans de réclusion criminelle ont été prononcés à son encontre dont 5 avec sursis.

Iwenga Sona surprend la petite M. A. P. Y ,la fille de son concubin, le 10 Mai 2018 aux environs de 11h du matin en plein attouchement sur son jeune frère. Iwenga s’emporte à la vue de la scène et frappe la fille de son concubin avec trois brindilles épineuses. La victime prise de violents maux de tête plus tard dans la journée se plaint auprès de Iwenga Sona. Cette dernière lui donne des comprimés et lui fait un massage corporel pour la soulager.

La petite M. A. P. Y se réveille le lendemain avec des difficultés respiratoires et force sa mère à l’emmener à l’hôpital sur conseil de sa belle sœur Natou. La victime arrivée trop tard, rend l’âme au Centre hospitalier régional de Ntchengué. Moustiga Wora la mère biologique de la petite fille décédée, porte plainte contre Iwenga Sona. Elle se réfère aux agents de l’antenne provinciale de la police judiciaire de Port-Gentil, la capitale provinciale de l’ogooué-maritime.

L’accusée reconnaît avoir porté des coups à la petite fille à l’aide d’un bois pour justifier la présence d’hématomes et blessures identifiés sur le corps de la défunte. Elle avoue également que la victime s’est cognée la tête contre le mur pendant qu’elle lui administrait les coups. Le père de la victime Moyombert Yvon n’était pas présent le jour des faits. Il affirme être parti à la pêche bien avant le drame et s’est assuré d’avoir laissé sa concubine et ses enfants en bonne santé.

Leave a reply