Prise en charge des AVC aiguë : le Gabon se dote de sa toute première unité neurovasculaire 

0
210

Le Gabon a ouvert sa toute première unité neurovasculaire. Celle-ci est dédiée à la prise en charge des Accidents Vasculaires Célébraux (AVC) à la phase aiguë. L’unité est mise en service au Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL).

Grâce à cette unité, « les patients victimes d’AVC ischémiques mort du tissu cérébral de moins de 4 h 30 mn pourront bénéficier de la thrombolyse. Il s’agit d’une intervention qui consiste à injecter une substance capable de dissoudre le caillot qui bouche l’artère et cause l’ischémie« , a indiqué le chef service de neurologie du CHUL, Philomène Kouna Ndouongo. Elle précise que le bon fonctionnement de cette nouvelle unité est tributaire d’une imagerie en urgence. Cela va nécessiter le déploiement en périphérie d’un dispositif d’appui aux diagnostics rapides. Il s’agit notamment de l’imagerie médicale pour la réalisation en urgence d’une IRM (imagerie par résonance magnétique) cérébrale à défaut d’un scanner cérébral. Il faudra aussi un laboratoire pour le bilan biologique.

Les AVC sont prévalants dans les urgences du CHUL. Le taux d’occupation en lit du service de neurologie est de 85 %. Jusqu’ici, le service de neurologie du Centre hospitalier ne disposait que deux unités. Il s’agit de l’unité de consultation externe et explorations fonctionnelles puis une autre d’hospitalisations qui compte 25 lits. Désormais, la formation hospitalière dispose d’une nouvelle unité. Ses compétences sont plus larges dans la prise en charge des AVC à la phase aiguë.

Leave a reply