Réalisation de la centrale hydroélectrique de Kinguele-Aval : le financement fin prêt

0
317

Les fonds nécessaires pour le démarrage des travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Kinguele-Aval sont désormais réunis. Il s’agit d’une somme évaluée à hauteur de 117,4 milliards de FCFA. Le financement de ce projet revient à Meridiam. Une firme française de private equity spécialisée dans les infrastructures. L’octroi du financement a été marqué par la signature d’un accord entre la firme française et la filiale du fonds gabonais d’investissements stratégiques, Gabon Power Company (GPC).

Cette signature marque le début d’une convention de concession conclue pour une durée de 30ans. Le projet va consister en la conception, la construction et l’exploitation d’une centrale hydroélectrique d’une puissance de 35MW. La centrale sera érigée à 100km à l’est de Libreville sur la rivière Mbéi en bordure du parc national des Monts de Cristal. Elle permettra d’alimenter le réseau national à hauteur de 205 GWH par an. Cette centrale couvrira environ 13% des besoins en électricité de Libreville. « Elle va permettre de réduire le prix de l’offre énergétique et de contribuer au développement économique du Gabon » , a déclaré Alain-Claude Bilie-By-Nzé, ministre gabonais de l’Énergie.

Grâce à cette centrale, les capacités thermiques existantes du pays seront remplacées. Ceci permettra d’économiser 150 000 tonnes d’émissions de CO2 par an. Le projet est porté par la société Asonha Énergie. Avec une joint-venture codétenue à 40% par GPC et à 60% par Meridiam. « Ce partenariat public-privé constitue un pas en avant significatif. Il va redonner à la Seeg , la possibilité de couvrir l’ensemble des besoins énergétiques du réseau interconnecté de la province de l’estuaire. Ceci à travers une offre compétitive durable et créatrice d’emplois », a indiqué Marcelin Massala Akendengue, directeur général de GPC.

Leave a reply