Recensement biométrique des agents de l’Etat : Vers la fin des « fonctionnaires fantômes »

0
272

Un recensement biométrique des agents de l’Etat a été réalisé. L’opération vise à réorganiser le secteur de la Fonction publique. Le rapport issu des travaux a été transmis jeudi dernier au Chef de l’Etat gabonais. Il l’a reçu des mains de la ministre de la Fonction publique, Madeleine Berre. Le président de la République, Ali Bongo Ondimba pourra prendre connaissance des effectifs réels des fonctionnaires d’Etat.

Pour la présidence de la République ce rapport « va permettre de bâtir une véritable politique des ressources humaines au Gabon. Il va surtout aboutir à une meilleure maîtrise du recrutement au niveau de la fonction publique. » Le gouvernement entend mettre fin à toute la mafia de la fonction publique qui épuise les finances publiques.

Dans ce secteur, il existe un « fourre tout » sans précédent. Le nombre de « fonctionnaires fantômes » est  supérieur à celui des agents réellement en poste. Cet état de choses perdure malgré les nombreuses décisions de gel des recrutements initiées par l’Etat.

Cet audit est le 4e réalisé entre 2009 et 2021. Auparavant, il n’a jamais fait l’objet d’une remise de rapport malgré les coûts engagés dans sa réalisation. Les travaux devraient permettre de faire la lumière sur les réalités liées aux effectifs réels des agents de la fonction publique. A ce jour, ils sont plus de 120milles agents publics. Ils sont près de 66 fonctionnaires pour 1000 habitants.

 

Leave a reply