Réchauffement climatique : Port-Gentil pourrait disparaître face à la montée des eaux 

0
385

La capitale provinciale de l’Ogooué-Maritime est sujette à une menace environnementale. Port-Gentil est appelé à disparaître face à la menace de la montée des eaux due au réchauffement climatique. Le ministre gabonais des eaux et forêts, Lee White est formel sur cette projection. Il l’a d’ailleurs notifié au cours du décryptage du discours du président de la République à l’occasion des 61ans d’indépendance du Gabon. Une séance de décryptage qu’il a récemment effectué sur la chaîne Télévision Gabon 24.

Selon le membre du gouvernement, ces prévisions climatiques sont davantage justifiées par le dernier rapport livré par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC). Ledit rapport étend le phénomène à de nombreux territoires à travers le monde.

Le Gabon est un pays côtier, il n’est donc pas en marge de cette menace. « Ces derniers temps, les extrêmes liés aux changements climatiques sont de plus en plus nombreux« , a indiqué le ministre gabonais des eaux. La montée des eaux et l’érosion côtière est flagrante entre la Pointe-Dénis et la ville de Port-Gentil. Pour le compte de ces deux dernières années, la Pointe-Dénis a perdu environ 100 m. Les prévisions pour le prochain siècle sont déjà connues. Le niveau de la mer va monter d’au moins 2 mètres pour s’élever à six mètres à l’horizon 2050.

Face à ces prévisions, le membre du gouvernement propose un déplacement de Port-Gentil. Toutes ces projections confirment davantage les inquiétudes récemment soulevées par le coordonnateur du Plan national d’adaptation, Magloir-Désiré Mounganga.

Leave a reply