Réforme au sein de l’office national de l’emploi : ce qui change réellement

0
335

L’office national de l’emploi du Gabon change de dénomination. Depuis le jeudi 30 Avril 2021, suite à une décision du conseil des ministres, l’ONE devient le Pôle national de promotion de l’Emploi. Ce changement de dénomination est l’une des nombreuses innovations mises en place au sein de la structure.

L’ONE en plus de son changement de dénomination sociale, bénéficie désormais des actifs du Fonds d’aide à l’insertion et à la réinsertion professionnelle(FIR). Entre autres innovations effectuées, on dénombre l’élargissement du champ d’action de l’ONE et la diversification de ses sources de financement.

Grâce à l’élargissement du champ d’action de l’organisme, il peut désormais apporter des solutions adaptées à la problématique du chômage et lutter contre la précarité. Les actifs du FIR permettront à la structure de régulariser les ressources financières et de mieux redéployer les moyens alloués pour son bon fonctionnement.

Ces innovations s’accompagnent de nouveaux dispositifs. Le pôle national de promotion de l’emploi intervient désormais dans le placement, l’intérim, l’employabilité et l’entreprenariat des jeunes.

A travers le placement, le pôle servira d’intermédiaire pour mettre en relation la demande d’emploi et les employeurs en fonction des besoins exprimés. Le pôle national de promotion de l’emploi veillera à l’employabilité des jeunes sans expérience professionnelle. A travers le dispositif relatif à l’entrepreneuriat, l’institution devra accompagner les porteurs de projets pour la création de leurs activités. La structure va également assurer la gestion administrative complète du personnel intérimaire mis en contrat de mission.

Inscrites dans le Plan d’Accélération de la Transformation (PAT), cette réforme entreprise au sein de l’ONE, vise la modernisation et l’amplification du dispositif d’aide d’accès à l’emploi des jeunes ainsi que la mise en œuvre des mesures spécifiques du Gouvernement en faveur de l’emploi.

Leave a reply